Et pendant ce temps, Simone veille !


4 femmes sur scène

Si vous suivez les nouvelles du théâtre francophone à Munich, vous aurez certainement entendu parlé des Simones. C’est grâce à l’enthousiasme de 4 femmes que cette pièce va être présentée à Munich. Un projet hors du commun puisque chacun d’entre nous a pu participer à sa réalisation en amont, par le biais d’une collecte de fonds.

Au cours des derniers mois, Annick, Guylène, Catherine et Iris se sont donné du mal pour faire connaître leur projet et s’assurer qu’il puisse voir le jour à Munich. Elles ont même organisé une soirée pour la journée de la femme le 8 mars dernier, avec leurs ambassadrices pour une lecture en avant première de la pièce.

Vous pouvez retrouver les Simones sur différents canaux: que ce soit leur site ou leur page Facebook (les liens sont au bas de l’article), elles nous font partager les coulisses de la mise en scène.

Ne ratez pas l’interview des Simones ci-après !


Evenement

Soirée du 8 mars avec les ambassadrices


Alors, cette pièce, qu’en est-il?

C’est une pièce pour nous tous: un regard sur le passé pour mieux comprendre le présent et l’avenir. L’histoire des femmes, c’est l’histoire de l’humanité.

Cette pièce nous fait découvrir avec humour l’évolution de la condition féminine en France, des années 50 à nos jours, au travers de trois lignées de femmes sous le regard historico-comique de Simone qui veille.

De scènes de la vie quotidienne en parodies de chansons, une autre façon de parler des femmes.

Iris Simone (1)


Iris qui joue Simone



Rencontre avec les Simones

Nous retrouvons Catherine, Guylène et Annick pour un interview. Elles nous expliquent leur choix et les défis rencontrés lors de cette belle aventure.

Chaque actrice joue 4 personnages différents au cours de la pièce sous l’oeil de Simone (qui veille…). Simone, elle, est jouée par Iris.

2

Annick, Catherine et Guylène

 

Pourquoi avez-vous choisi cette pièce ?

Annick: « Et pendant ce temps, Simone veille ! » nous propose une photos de famille de toutes les femmes que nous sommes, quels que soient nos choix de vie ! Cette pièce est drôle, émouvante et nous rappelle des évènements importants dans l’histoire des libertés de la femme sans nous ennuyer un instant, toujours avec un humour décapant. Le propos en toile de fond : on parle de nous avec bienveillance et on ne juge pas ! »

Catherine: “Lorsque Guylène m’a proposé la pièce je l’ai lue d’un trait et je l’ai trouvée hilarante et extrêmement intéressante en même temps. Le thème de la femme est et restera toujours un thème d’actualité.


Qu’est ce qui vous plaît particulièrement dans cette pièce ?

Guylène: « C’est cette voix donnée à des femmes dans leur quotidienneté sur 4 générations, un style où la comédie permet de parler de l’évolution du féminisme, un mot que l’on hésite parfois à prononcer.« 

Annick: « En une heure trente, une palette incroyable de personnages féminins est déclinée sans jugement, avec beaucoup d’humour, de tendresse et de bienveillance ! Voilà pourquoi j’aime cette pièce.

La cerise sur le gâteau pour chaque comédienne ?

Incarner quatre femmes très différentes, chercher qui sont ces femmes pour les faire vivre sur scène. Et puis interpréter des chansons parodiées sur des airs qui nous renvoient à nos souvenirs des années 70, 90 et 2000 jusqu’à « Veil ! » dans les années 2010 !

Catherine: « Moi personnellement, c’est le fait de jouer 4 personnages dans une seule pièce. On en a rarement l’occasion même s’il s’agit d’une génération de femmes de la même famille. C’était pour moi un challenge et une envie immense de me lancer dans cette nouvelle aventure théâtrale. »




Quels ont été les plus gros défis de cette mise en scène ?

Guylène: « C’est un texte exigeant et complet. Les actrices jouent la comédie, chantent et dansent ! De plus chaque actrice interprète 4 personnages différents. Leur étude pour faire émerger les différentes personnalités a permis d’approfondir le texte. Un travail passionnant ! »

Annick: « Garder un rythme et une dynamique tout en se glissant dans la peau d’un nouveau personnage à chaque scène. Chacune de nous assure une lignée de femme des années 50 à aujourd’hui, sous le regard bienveillant de Simone.« 

Catherine: « Pour moi ce fut pour sûr les chansons… nous chantons un peu… pas facile puisque je ne suis pas chanteuse à la base mais ensemble avec Guylène, Annick et Iris cela marche très bien – elles me soutiennent – ce sont de bien meilleures chanteuses que moi ! »




Est-ce que chacune de vous a un rôle plus particulièrement pour ce qui est de l’organisation ? 

Guylène: « Le travail avec Marc Hass laisse chaque actrice avancer dans la composition des rôles, des personnages. Il attache de l’importance à la cohérence, à l’effet général. Le décor et les costumes sont très précis puisqu’ils renvoient à des années marquantes du 20ème siècle. »

Annick: « Toute l’équipe est présente pour soutenir les démarches à entreprendre.

Toute notre joyeuse bande de copines s’est attelée au démarchage des théâtres. Au final, Catherine a décroché une partie des dates au Heppel et j’ai négocié notre contrat pour jouer au Petit Salon du Teamtheater le reste des dates.

Guylène a cherché du  soutien auprès de plusieurs sponsors. Elle est à l’initiative de notre soirée « Ambassadrices » . C’est elle qui nous a fait connaître le texte de la pièce.

La rédaction et création de nos supports de communication, des pages internet dont celles du Kisskissbankbank, de notre blog et de FB ont été réalisés et pilotés par Aline Profit.

Iris nous soutient avant chaque répétition pour tirer le meilleur de nous sur scène. C’est notre guide également pour le chant et la préparation des chorégraphies, le travail de la voix et du rythme musical.

Pour ma part, je suis allée également à la rencontre des auteurs, à Paris et à Avignon pour négocier les droits car jusqu’à présent la pièce n’a jamais été jouée en dehors des deux troupes françaises créées par les auteurs et comédiennes. »




Pourquoi le choix d’une pièce avec quatre femmes ? 

Guylène: « Il y a peu de bons textes écrits pour des femmes. Les grands rôles sont pour la plupart écrits pour des hommes. Et quand il y a des femmes dans un texte, le plus souvent elles sont très jeunes, avec des problématiques de trentenaires, traitées à la manière des Boulevards. Avec « Et pendant ce temps Simone veille », on a un texte solide et des rôles à dimension politique autant que comique. Autant dire qu’il y a de la matière à débattre avec nos enfants, nos conjoints, nos ami(e)s, et bien au-delà. Il ne s’agit pas de passer un message aux femmes seulement. Tout le monde est concerné« 

Annick: « Après avoir lu le texte, je suis allée voir la pièce à Paris et à Avignon, à la rencontre des comédiennes et auteurs pour négocier les droits. C’était magique !« 


simoneveille-IF-960x325


Informations

Texte: Corinne Berron / Bonbon / Hélène Serres / Vanina Sicurani / Trinida

Actrices: Annick Albini-Jacob / Iris Krause / Guylène Péntek / Catherine Stuhlmann
Mise en scène: Marc Alexander Haas
Communication: Aline Profit
Coproduction: Désir de scène & BühnenWerk

Le site internet des Simones : https://4simones.wordpress.com/blog/

Page Facebook : https://www.facebook.com/4simones/

Extraits de textes et répétitions : https://soundcloud.com/simone-munich-210582421


Réservations

Dates: du 4 au 7 mai au Teamtheater à 20h

Lieu: Teamtheater Tankstelle, 2a am Einlaß, Munich

Puis

Mercredi 10 mai, jeudi 11 mai, vendredi 12 mai, samedi 13 mai à 20h

Lieu: Théâtre Heppel und Ettlich, Feilitzschstr. 12, Munich

Réserver par e-mail: 4simones@gmx.de

Réserver par téléphone: 0176 383 397 99

Ils ont aimé la pièce…

Excellent

« La dérision et en même temps la profondeur, voilà un mélange qui détonne dans la façon de traiter la condition de la femme et nous questionne en même temps tout en nous faisant rire à gorge déployée. Bravo , on a passé un très bon moment. »

À voir de toute urgence!

« J’ai adoré cette pièce. On rit toute la durée de la pièce tout en se cultivant! »

A voir absolument  

« C’est au-delà du descriptible, nous sommes passés par tous les sentiments. C’est plein de joie, d’humour, de bonne humeur. Les textes sont profonds. »

Avis de spectateurs de la pièce jouée à Paris

Bonne pièce à tous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :