« La Biscotte » du 12 au 29 juin !

Bonjour à tous !

Me revoilà après plusieurs semaines de vacances passées au Japon ! C’est un peu déprimant de revenir avec un temps pareil mais aussi un bon moment pour regarder ce qu’il se passe sur la scène munichoise francophone. C’est donc avec plaisir que je vous parle aujourd’hui de « La Biscotte ».

Cette comédie sera jouée du 12 au 29 juin (mercredi au samedi inclus) par la troupe de Elemec menée par Bernard Louvion. Le 29 juin vous pourrez venir avec vos questions car la pièce sera suivie d’une discussion avec l’auteur.

544624_505479492829224_1957775504_n

Résumé de la pièce :

« François Coulon, quinquagénaire égoïste, pingre, misogyne et coureur de jupons, vient de vendre ses affaires et s’apprête à consacrer le reste de sa vie à s’occuper de lui-même. Le vrai bonheur selon lui. Mais c’est sans compter sur l’apparition surprise de « Elle », surgie de nulle part dans le seul but de lui pourrir la vie ! Pour lui l’enfer va commencer…

La Biscotte, comédie sympathique et délurée, est jouée sans interruption depuis sa création, même à Tahiti et au Canada. La pièce a passé le cap des 1500 représentations. »

12988_505478836162623_1789832521_n

Infos pratiques :

Du 12 au 29 juin (du mercredi au samedi inclus) à 20h
Teamtheater Tankstelle / Am Einlaß 2a / 80469 München
Prix : 20 euros / 13 euros
Réservations : elemec@gmx.de ou par téléphone au Teamtheater 260 43 33

Interview !

Jean-Pierre Dupré qui interprète le rôle de François Coulon dans « La Biscotte » a bien voulu répondre à mes questions, merci Jean-Pierre !

534994_505479269495913_1599618465_n


Est-ce que tu peux te présenter en quelques lignes ?

J’ai commencé le théâtre… très tôt comme metteur en scène de mes élèves parce que je trouvais que c’était nul de lire à voix haute des romans alors qu’il y a de si chouettes scénettes à lire et jouer. Mais j’ai commencé le théâtre… très tard comme comédien (après 40 ans). Ma base c’est l’improvisation théâtrale ; j’ai fait partie de la Ligue d’impro de La Rochelle et c’est une école formidable avec ses deux qualités que sont l’écoute de l’autre et la culture que ça apporte puisqu’il faut savoir jouer de plein de manières différentes. Depuis 10 ans que je vis en Allemagne, j’ai toujours trouvé une troupe sympa en jouant drame et comédie.

Tu veux bien nous présenter la pièce ?

Bon, c’est une comédie pour passer un bon moment. Mais elle est un peu plus profonde que ça. Car c’est aussi l’histoire d’une rédemption. Je suis un vrai beauf égoïste or voilà que débarque (du ciel ?) une étrange créature qui a reçu pour mission de faire de moi un homme bien.

Comment le choix de la pièce s’est il fait ? Comment en es-tu venu à participer au projet ?

Un des paradoxes du théâtre français à Munich, c’est qu’il y a beaucoup de troupes ( six !) mais qu’elles manquent assez souvent de comédiens pour monter leurs projets. D’où le passage d’une troupe à l’autre pour nombre d’entre nous. Et le choix de la pièce vient aussi du nombre d’acteurs disponibles. D’où cette pièce avec seulement 2 rôles. Au final une belle surprise puisqu’on adore monter cette comédie.

As-tu déjà joué avec Elémec auparavant ?


J’ai joué « Je veux voir Mioussov » et « Frou Frou les bains » ; cette dernière a été formidable de par le nombre (12 dont 3 musiciens) et parce qu’il fallait chanter, danser, jouer la comédie avec de pétulants partenaires.

Depuis quand répétez-vous ?

Règle : ne jamais croire un metteur en scène qui affirme qu’il suffira de répéter en semaine pour arriver à quelque chose de bien ! On a commencé en janvier ; Bernard Louvion ne laisse rien passer et trouve sans cesse des améliorations possibles ; on avait planifié 4 WE et au final, on aura une douzaines de filages (répétitions en entier de la pièce) dans les pattes avant d’aborder la première.

Quel est ton rôle ?


Mon personnage est quand même un mec (hélas) sympa…odieux, totalement macho (chuis un homme quoi 😉

Qu’est ce que tu aimes dans ce rôle ?

Cette idée qu’on peut s’améliorer, devenir meilleur. Et grâce à une femme, ce qui est souvent le cas dans la vraie vie. Ce qui me plaît dans ce rôle, c’est passer par toutes les émotions et tous les styles de jeu : du ridicule à la tristesse, de la peur à la joie la plus intense. Et puis jouer à 2, pfuitttt, c’est une première pour moi et j’adore, surtout avec une partenaire épatante comme Magali Jakob-Loué.

Tes 3 pièces favorites

Y en a trop. Cet hiver j’ai vu « Un chapeau de paille d’Italie » par la comédie française ; un pur régal. « Bérénice » par Lambert et Georges Wilson, magnifique et tiens du burlesque avec « Le tour du monde en 80 jours » de Sébastien Azzopardi.

Le rôle que tu as préféré interpréter

Laurent dans « Thérèse Raquin » d’après Zola, une pièce noire dans une adaptation concise et glacée.

D’autres projets théâtraux?

Je voudrais jouer « Art » de Yasmina Reza et j’aime de plus en plus les extrêmes : la sobriété avec un drame (j’ai adoré travailler avec Valérie et Dieter Weidenfeld sur Anouilh) ou carrément un rôle déjanté, ah oui alors ! Et si on montait ce « Tour du monde », avis à la population !
Merci Jean-Pierre, je te souhaite bonne chance ainsi qu’à la troupe pour toutes les représentations à venir ! Moi j’ai déjà réservé mon billet ! 😉

Bonne semaine à tous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :