Groupe de lecture de février

groupe de lecture fev 2013_1

Bonjour à tous,

Le petit mot de la semaine sera des des recommandations de lectures de la dernière réunion ayant eu lieu en février dernier ! Cette fois-ci, chacun pouvait apporter le livre qu’il avait lu dernièrement, sans contrainte de thème ce qui permet une découverte de nouveaux genres et des discussions intéressantes.

Nathalie nous a présenté : « L’attentat » de Yasmina Khadra (2012)


Nathalie a adoré cette B.D dont elle avait aussi lu le roman auparavant.

Quatrième de couverture :
« Amine Jaafari, arabe et israélien, est un chirurgien reconnu à Tel Aviv où il vit avec son épouse. Un jour, après un attentat meurtrier, la police israélienne l’informe que la kamikaze est… sa femme. Brisé par cette révélation, Amine décide d’aller à la rencontre de ceux qui l’ont poussée à commettre le pire. À la recherche de la vérité, il va devoir se confronter à une réalité qu’il a refusé de voir, lui, l’Arabe si bien intégré du bon côté du mur.Loïc Dauvillier et Glen Chapron signent une adaptation vibrante du roman de Yasmina Khadra, vendu à plus de 600 000 exemplaires en France et traduit dans plus de 20 pays. Un roman graphique poignant dans lequel le drame intime se mélange à la tragédie politique de l’inextricable conflit israélo-palestinien. Évitant l’écueil des jugements de valeur, ce récit bouleversant a le grand mérite de susciter plus de questions qu’il ne donne de réponses, et confronte le lecteur avec la douleur de chaque camp… »

Il est possible de feuilleter la B.D sur Amazon en cliquant ici.

Nathalie lui a donné une note de 10/10 !

 

Lu par Thomas : « Cesar Imperator » de Max Gallo (2003)

Il a vraiment aimé cette biographie écrite à la première personne qui permet de se glisser complétement dans le personnage et de découvrir l’ascension au pouvoir d’un des grands hommes de l’histoire.

Quatrième de couverture :
 » Il avait, dit-on, la taille haute, le teint blanc, les membres bien faits, le visage un peu trop plein, les yeux noirs et vifs, une santé robuste… » nous dit Suétone. On le connaît vainqueur de Vercingétorix et séducteur de Cléopâtre, on le sait brillant écrivain (cf. sa Guerre des Gaules) et excellent orateur, c’est un peu court pour un destin aussi exceptionnel… Afin de mieux cerner l’homme qui réussit à régner sur l’ensemble du monde méditerranéen, Max Gallo nous plonge avec sa passion habituelle dans une époque incroyablement sauvage, que justement César tenta de pacifier, reprenant aux riches pour donner aux pauvres, redistribuant les terres, rétablissant autant que faire se peut l’ordre à Rome par des voies démocratiques, se battant seul contre une opposition aussi violente que désordonnée pour fonder un Empire à la hauteur de ses ambitions.  »

Thomas a donné une note de 9/10 à ce roman historique.

 

Lu par Nico : « Abysses » de Schätzing (2009)

Nico nous a fait découvrir un livre de science fiction très scientifique de l’auteur allemand Schätzing. Il l’a apprécié mais a trouvé un peu compliqué par moment à cause du niveau de détail scientifique.

Quatrième de couverture :
 » Sigur Johanson découvre une espèce prédatrice de vers surdimensionnés qui tapissent par millions les fonds marins norvégiens. Léon Anawak, expert en cétacés, enquête sur la disparition des baleines le long du cap de Vancouver. La nature est sur le point de se déchaîner contre ceux qui l’avilissent : le prix à payer sera-t-il la disparition de l’espèce humaine ?  »

Nico a donné à ce livre une note de 7/10.

 

Lu par François : « Neige » de Orhan Pamuk (2002)

Nous nous retrouvons plongés durant 4 jours dans une ville de Turquie.

Extrait :
«  Quand elles étaient enfants, à Istanbul, elles voulaient toujours, İpek et elle, qu’il neigeât beaucoup plus : la neige éveillait en elle le sentiment de la beauté et de brièveté de la vie, et lui faisait comprendre que, malgré toutes les haines, les hommes en réalité se ressemblaient et que dans un univers et un temps si vastes, le monde des hommes était bien étriqué. C’est pourquoi quand il neige les hommes se serrent les uns contre les autres. Comme si la neige, tombant sur les haines, les ambitions et les fureurs, rapprochait les hommes les uns des autres.  » (Page 131)

note : 7/10

Lu par Anne-Sophie : « L’ornière » de Hermann Hesse

Extrait :
 » Le cordonnier eut un triste sourire et prit le bras de l’homme qui, sortant du silence, du chaos, des pensées étrangement douloureuses de l’heure, allait, hésitant, perplexe, retrouver l’ornière de son existence habituelle.  »

note : 9/10

 

Lu par Anne-Sophie :« Le mec de la tombe d’à côté » de Katarina Mazetti

C’est presque devenu un classique, ce roman suèdois à l’humour noir, Anne-So l’a aussi beaucoup aimé !

Quatrième de couverture :
 » Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d’à côté, dont l’apparence l’agace autant que le tape-à-l’œil de la stèle qu’il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s’en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d’autodérision. Chaque fois qu’il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis… C’est le début d’une passion dévorante. C’est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d’amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.  »

note : 9/10

 

Lu par Marine : « 1Q84, Livre 1 : Avril-Juin » de Murakami

Marine a lu le tome 1 et nous attendons avec impatience son verdicte sur les deux autres tomes !

Quatrième de couverture :
 » Au Japon, en 1984.
C’est l’histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu’ils avaient dix ans. A l’époque, les autres enfants se moquaient d’Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l’appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l’a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d’un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d’une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d’événements, de dates en rapport avec l’Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l’autobiographie d’une jeune fille échappée de la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l’âge d’un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?
 »

Note : 9/10

Lu par Marine : Debout les morts de Fred Vargas

Note : 7,5 /10

 

Lu par Axel : « Der dressierte Mann » de Esther Vilar

Il a beaucoup aimé cette satyre et lui a mis une note de 10/10.

Voilà, et une bonne semaine à tous !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :