Les livres qui rendent heureux

Bonjour à tous,

cette semaine pas de citation mais plutôt une réflexion autour « des livres qui rendent heureux » proposée dans un article de l’Express:

« Dérider, dépayser, captiver, restaurer ou renforcer la confiance, c’est l’effet des livres qui rendent heureux » !

Voici un petit résumé de la sélection de ces philosophes et écrivains divers, et de la littérature qui les rend heureux, à vous de voir si c’est aussi celle dans laquelle vous trouvez votre bonheur !
De la nature des choses de Lucrèce

« Il nous raconte le mystère des combinaisons d’atomes dans le vide ou celui des mondes dans le cosmos ; il explique que le désir n’est pas manque, mais excès qui menace débordement et que le plaisir est affaire mécanique »

Les Vraies Richesses de Jean Giono

Les Immémoriaux de Victor Segalen

Walden ou La vie dans les bois de Henry David Thoreau

Noces de Camus

Quatrième de couverture : « «Je me souviens du moins d’une grande fille magnifique qui avait dansé tout l’après-midi. Elle portait un collier de jasmin sur sa robe bleue collante, que la sueur mouillait depuis les reins jusqu’aux jambes. Elle riait en dansant et renversait la tête. Quand elle passait près des tables, elle laissait après elle une odeur mêlée de fleurs et de chair.»

L’Arrière-pays de Yves Bonnefoy

Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau

Les saisons de giacomo de Mario Rigoni Stern

« livre tout à la fois tendre, tragique, simple, et qui témoigne de l’existence d’hommes et de femmes confrontés aux rigueurs de la nature et à celles des guerres et de leurs conséquences. »

Le Vent dans les saules de Kenneth Grahame

La promesse de l’aube de Romain Gary

« Ce roman autobiographique, qui s’appuie sur un langage poétique d’une grande pudeur, est un élan prolongé d’amour, et peut-être de rancoeur d’avoir été trop aimé. De la carrière militaire et diplomatique de Gary à sa réussite littéraire en passant par ses rapports humains, tout est vu à la lumière de l’amour de cette mère au caractère entier, émouvant, mais également envahissante et insupportable. » Sana Tang-Léopold

Retrouvez-ici l’article en entier de L’Express.
Bonne semaine à venir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :