Le p’tit mot de la semaine

Espagne1Bonjour à tous,

voilà le p’tit mot de la semaine suivi du programme à ne pas rater !

« Aux maux sans remède, le plus court est de prendre patience. »

de David-Augustin de Brueys (1641- 1723) dans la pièce Le Grondeur.

Programme :

– Tout d’abord un peu de classique avec Le Misanthrope de Molière version allemande : Der Menschenfeind
Date : Jeudi 21, vendredi 22, samedi 23 février
Prix : 11 euros / 8 euros
Lieu : Interim/Bürgertreff Laim – Laimer Anger 2.
En savoir plus et réservation c’est ici
Atelier Théâtre en français par Vincent Kraupner metteur en scène de l’Illusion Conjugale
Thème : Le personnage et le geste
Dates : Samedi 2 mars de 13h à 18h et dimanche 3 mars de 13h à 17h30
Lieu : Performing Arts Studios de Munich – Bergmannstr. 22 – 80339 Munich
Prix : 95 euros
10 participants maximum

Au menu: Une introduction au théâtre sans paroles, selon la méthode Lecoq. Du travail sur le corps et notamment sur l’ancrage. Le maniement d’un objet (fictif): le sens mémoire. Le geste social.
Et la mise en pratique en mettant en scène un personnage.

Site internet : www.vincentkraupner.de
Réserver, c’est ici !
– Les Bavards Rois jouerons en mars ! Infos sur la date à venir bientôt. Retrouvez ici plus d’infos sur le dernier spectacle de la troupe d’impro francophone de Munich.
L’Illusion Conjugale d’Eric Assous est de retour !
La pièce jouée par la Compagnie Antéros en novembre 2012 est de nouveau Teamtheater Tankstelle à Munich.

549338_483309698392264_343011150_n

Dates : du mercredi au samedi entre le 6 et le 23 mars
Lieu : Au Teamtheater Tankstelle – Am Einlaß 2, 80469 München
Réservations : 089-260 43 33 ou par www.teamtheater.de

Acteurs : Marcus Morlinghaus (Maxime), Marie Nebel (Jeanne), Thierry Seroz (Claude)
Metteur en scène : Vincent Kraupner

Résumé de la pièce :
« Éric Assous dessine dans L’ILLUSION CONJUGALE un portrait réaliste du couple et de „ses petits arrangements“. Sous sa plume piquante et ironique, il souligne avec finesse les univers qui se craquellent, les apparences qui se fissurent, et révèle les petites névroses ordinaires à travers un jeu de répliques délicieusement perfides. L’Ilusion Conjugale a été nommé cinq fois aux Molières 2010 et a valu à son auteur le Molière de l’auteur francophone vivant. »

Retrouvez l’interview de Marie Nebel, actrice principale et de Petra-Maria Grühn, directrice de la Compagnie Antéros en cliquant ici.

J’ai personnellement beaucoup aimé cette pièce et vous la recommande !
Photo : Espagne, Séville

Bon dimanche !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :