Le p’tit mot de la semaine

horloge

Bonjour à tous,

Vous m’excuserez de ce petit retard pour le mot de la semaine. Dimanche j’étais sur les planches du Gasteig avec les Camaïeux pour la soirée Sacha Guitry. Si vous avez eu l’occasion d’y assister, j’espère que ça vous a plu ! Si vous avez loupé la représentation, il y en aura d’autres en avril… info à suivre bientôt !

Cette semaine, c’est au Theater Heppel und Ettlich que cela se passe où nous jouons « Bon Voyage Monsieur Bellock ! » avec Les Langues Pendues. Ce soir était la première pour notre petite troupe que vous connaissez peut-être sous le nom des Bavards Rois pour l’impro.

Merci à tous ceux qui sont venus nous soutenir, nous avons entendu de belles choses de la part des spectateurs à propos de cette pièce complétement loufoque et sommes très contents ! Si vous souhaitez venir voir à quoi cela ressemble, rendez-vous jeudi 31 janvier, vendredi 1er février et samedi 2 février à 20 heures au Theater Heppel und Ettlich.

Si vous n’avez pas encore réservé, il n’est pas trop tard : c’est ici.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la pièce, rendez-vous ici !



Alors en rapport avec cette pièce complétement déjantée, je vous propose cette semaine une citation du maître du théâtre de l’absurde, Ionesco (1909 – 1994) :

« L’univers de chacun est universel »

extrait de Journal en miettes.

Bonne fin de semaine à tous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :